6 Logements | Paris 14°
<   6|6   >
SITE
38, rue de la Tombe Issoire Paris 14°
MAÎTRISE D'OUVRAGE
RIVP
MAÎTRISE D’ŒUVRE
Verdier+Rebière architectes
I+A BET structure
MAYA BET Fluides et Thermique
ALP Ingénierie Économiste
PROGRAMME
6 logements collectifs sociaux (3 T3/ 2 T2/ 1 T1) et un local d'activité
SURFACE
445m² SdP / 314 m² SHAB
COÛT
1,1 M €HT
CALENDRIER
Concours Septembre 2018
DÉMARCHE ENVIRONNEMENTALE
NF Habitat HQE Plan Climat Ville de Paris
LE CONTEXTE
L’opération se situe dans un quartier hétérogène par son urbanisme et son architecture. Les rues et villas étroites, typiques des faubourgs parisiens, les voies ferrées du RER, la large avenue René Coty se côtoient.
La longue rue de la Tombe Issoire, reste plutôt homogène et traverse ce territoire un peu «chaotique». Le n°38 est situé sur une portion régulière, bordée de part et d’autre d’immeubles de logement en alignement
Le terrain se situe presque à la pointe d’un ilot bordé par la rue de la Tombe Issoire et la grande trouée urbaine des voies RER.
LES AXES DU PROJET
Axe 1 / Réaliser un immeuble passif en ossature et panneaux bois : Un immeuble minimisant les consommations grâce à une enveloppe très performante en bois, isolant en matériau biosourcé.
Axe 2 / Tirer parti de tous les volumes exploitables : Création de logements le plus spacieux possible et création d’un espace complémentaire pour accueillir des projets participatifs des locataires.
Axe 3 / Affirmer une écriture architecturale qui reflète notre préoccupation pour une construction soucieuse de l’environnement :
Conception d’un bâtiment compact revêtu d’une enveloppe homogène réalisée en matériaux naturels.
LES INTENTIONS ARCHITECTURALES
L’organisation spatiale sur ce terrain nous a conduit à positionner la circulation verticale en fond de parcelle. Ainsi la surface destinée au logement se trouve sur un plancher traversant entre rue et jardin dont la surface varie selon les étages.
Nous avons opté pour une logique constructive en lien avec les usages :
. Un socle en béton réservé aux parties communes et au local d’activité en rez de chaussée et sous-sol.
. Un pilier en béton brut intégrant la distribution verticale de l’escalier et la cage d’ascenseur.
. Un monolithe en ossature bois revêtu d’ardoises pour les logements sur les 6 étages.